Théologie

OEcuménisme
Éthique
Bible introductions
Bible prédications
Humeurs

Anthologie

LA PRISE DE TÊTE...

 

La religion seule est restée toute neuve la religion
Est restée simple comme les hangars de Port-Aviation

Zone, Guillaume Apollinaire, Alcools

SI ÇA CONTINUE, IL FAUDRA QUE ÇA CESSE!

la fin des temps dans une perspective chrétienne
Le thème de la fin des temps cristallise les angoisses et les espérances d'une époque.
Comment situer la prédication de l'Église par rapport à l'ambiance qu'entretiennent les discours authentiquement apocalyptiques dont les média font leurs choux gras?
Peut-on utiliser les idées qu'ils véhiculent sans être dupe et sans induire ses auditeurs en erreur? Comment interpréter en écho l'attente chrétienne d'une venue finale du Christ Jésus?
Quel rapport l'évangile chrétien entretient-il avec le sentiment manifestement partagé que
«si ça continue, il faudra que ça cesse»?

LE MAÎTRE ÉTANT ABSENT

Le christianisme est né d'une attente déçue... celle du retour du Maître dans la plénitude de sa présence. Dans le travail de deuil que fut l'histoire de la chrétienté occidentale se dessine la vocation du christianisme: assumer et accompagner l'expérience de l'absence de Dieu partout où elle se manifeste.

POSTMODERNITÉ, PRAGMATISME
ET THÉOLOGIE CHRÉTIENNE ÉVANGÉLIQUE

Le néopragmatisme dont Richard Rorty s'est fait l'apologète est sans doute une des manifestations les plus virulentes des effets déconstructeurs de la postmodernité. Il n'en exprime pas moins une ambiance spirituelle dont on peut se demander quelles chances elle laisse à une théologie soucieuse de fidélité à l'égard de l'Évangile de la justification gratuite par la foi en Jésus-Christ. La réponse se situe du coté de l'exigeance d'ouverture au nom de laquelle le pragmatisme remet en question les paradigmes antérieurs de la philosophie.

PAUL TILLICH EST-IL CARTÉSIEN?

Dans le premier volume de sa dogmatique, Der Evangelische Glaube, Helmut Thielicke situe Paul Tillich dans la lignée des thélogies cartésiennes. Il définit celles-ci comme des théologies qui ont assumé la revendication d'autonomie du sujet. Tillich échappe à cette typologie parce que le problème posé n'est plus chez lui celui de l'inscription du kérygme dans une perspective exclusivement anthropologique, mais dans un contexte onto-anthropologique global. La méthode de corrélation n'a plus pour but de déterminer a priori tous les résultats possibles de la recherche, mais s'impose comme l'expression de la participation active de l'homme à la relation qu'il entretient avec l'univers.

PROJETS D'ÉGLISE, PROJETS EN ÉGLISE
et IDEOLOGIE DU PROJET

S'engager dans des projets qui répondent à une analyse lucide de leur situation et dont les objetcifs et les moyens à mettre en oeuuvre auront clairement été définis est sans un bon moyen pour nos églises d'échapper au sentiment de déclin dans lequel elles se sont laissées enfermer. Cependant, l'appel constant à bâtir des projets qui leur est adressé de façon récurrente par les instances synodales véhicule avec lui toute une idéologie dont les effets pourraient plus destructeurs encore. Quelques réflexions élaborées à l'occasion d'une pastorale régionale consacrée à ce sujet.

 

Théologie

OEcuménisme
Éthique
Bible introductions
Bible prédications
Humeurs

Anthologie

LA PLACE DU PROTESTANTISME
DANS L'HISTOIRE DE L'ÉGLISE

L'histoire du christianisme, à la suite de celle du judaïsme, est celle d'un grand dérangement des temps et d'un grand estrangement des hommes à leur terre, à leur culture et à leur civilisation. Dans cette histoire commencée de façon obscure dans une zone géopolitique qui reste encore aujourd'hui la plus troublée du bassin méditerranéen, on peut distinguer 5 grandes périodes charnières, 5 grands tournants des temps où la structure eschatologique du christianisme a joué un rôle:
I. La rupture constantinienne
II. De la relève de l'empire au schisme de 1054
III. Le bouillonnement médiéval
IV. L'Âge des réformes
V. Du siècle des lumières à la terreur atomique

     

"L'ÉGLISE COMME COMMUNION":
UNE APPROCHE PROTESTANTE

La communion, c'est ce qui nous fait passer de la division qui s'oppose au témoignage de l'Église à la diversité qui l'enrichit. Car la communion ecclésiale n'existe que si elle n'est pas communion entre soi et pour soi, mais communion reçue de Dieu en Jésus-Christ pour le monde. Il n'y aura jamais de communion que dans le sillage du Christ en marche, que comme témoignage parmis les hommes et pour les hommes, du passage, c'est à dire de la Pâque du Seigneur parmis eux.

À PROPOS D'UN TEXTE D'ACCORD
RÉFORMÉS-ANGLICANS

Le Synode National de l'Église Réformée de France, dans le cadre d'une procédure de «réception» désormais habituelle, a demandé aux Synodes Régionaux de donner leur avis quant à la ratification d'un accord entre Réformés Français et Anglicans intitulé «Déclaration de Reuilly».
Ce texte mérite de recevoir un
accueil favorable de la part de l'Église Réformée d'une part parce qu'il fait pendant aux accords existant entre l'Église d'Angleterre et l'Église Catholique Romaine, d'autre part parce qu'il se réclame enfin d'une conception pluraliste de la communion chrétienne.
Cependant, l'«Affirmation de Reuilly» qui accompagne en guise de long préambule la Déclaration soumise à ratification appelle au moins deux
réserves importantes: d'une part elle semble concéder à la succession épiscopale le privilège de la visibilité historique de la communion, d'autre part le poids des affirmations trinitaires dont elle est émaillée risque de construire l'unité chrétienne en en excluant les composantes monophysites et non-trinitaires.

Théologie

OEcuménisme
Éthique
Bible introductions
Bible prédications
Humeurs

Anthologie

AUCUN PROBLÈME!

L'homme, où est l'homme l'homme
Floué roué troué meurtri
Avec le mépris pour patrie
Marqué comme un bétail et comme
Un bétail à la boucherie
 
Où est l'amour l'amour L'amour
Séparé déchiré rompu
Il a lutté tant qu'il a pu
Tant qu'il a pu combattre pour
Ecarter ces mains corrompues
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Louis Aragon, Prélude à la Diane Française

L'ÉTHIQUE À LA GRACE DE DIEU

L'intransigeance avec laquelle le protestantisme affirme la justification gratuite par le moyen de la foi seule lui permet-elle d'articuler une éthique positive? C'est à partir de cette question qu'est abordée la lecture du théologien luthérien allemand Helmut Thielicke.Loin de sacrifier la Grâce sur l'autel du pragmatisme, l'éthique théologique de Thielicke semble au contraire ouvrir une issue au cercle infernal où conduit le désir de montrer sa foi par ses oeuvres.

AU NOM DE LA LOI

On fait grand cas des dix commandements dans les Églises issues de la Réforme, à tel point qu'ils y occupent en concurrence avec le commandement d'amour, lui-même issu de l'Ancien Testament, la place de ce qu'on appelle la Loi.
Quel profit peut-on attendre aujourd'hui encore de leur observation?

LA MORALE AU SERVICE DE L'ÉTHIQUE

Comment repérer qu'on se trouve confronté à un problème éthique?
Une réponse possible à la question pourrait-être la suivante: nous sommes confrontés à une difficulté éthique chaque fois que nous avons le sentiment d'être en conflit avec la morale. Mais cette entrée en conflit de la morale et de l'éthique n'est-t-elle pas le meilleur service que la première peut rendre à la seconde.

     

LA MORALE ET LE CAOUTCHOUC:
Dire NON A LA MORT!

«Jouissez sans entraves ! » Le sida des années 80 est venu faire planer l'ombre de la mort sur ce slogan jubilatoire et fou des années 68. La jouissance et la mort: on les croyait en instance de divorce, mais le vieux couple s'est vite reformé pour entraîner une fois de plus l'humanité dans sa danse macabre.

Théologie

OEcuménisme
Éthique
Bible introductions
Bible prédications
Humeurs

Anthologie

Parole, paroles...

 

Théologie

OEcuménisme
Éthique
Bible introductions
Bible prédications
Humeurs

Anthologie

  1. Abus de confiance
  2. À marchand de soupe,
    marchand de soupe et demi
  3. À Père prodigue, fils impossibles
  4. Ascension: l'échappée belle
  5. Car il est bon, Lui...
  6. Ce Dieu qui nous sépare
  7. Ce grand couillon d'Adam
  8. Ce royaume, c'est pour quand?!
  9. De la nostalgie à l'espérance.
  10. De la peur, de la haine et du pardon
  11. Demain on rase gratis
  12. De Panurge à Jésus
  13. Dieu apprend son métier
  14. Dieu fait sauter la banque
  15. Du baptême de Jésus
  16. à la conversion de Dieu
  17. Écriture accomplie et Parole tenue
  18. Encore un prévaricateur de pardonné!
  19. Et si je t'aime, prends garde à toi!
  20. Foi et puissance
  21. «Gott mit uns» crucifié
  22. Invraisemblable résurrection
  23. Jusqu'au bout ou au-delà?
  24. La création entre deux eaux
  25. La foi de Thomas
  26. La fécondité du deuil
  27. La meilleure part
  28. La place de Dieu dans l'évolution
  29. L'anxieuse gestation de l'espérance
  30. La recherche du bonheur
  31. La résurrection! Pourquoi faire?
  32. La vérité est morte!
  33. Le sel de la terre
  34. Les mailles du filet
  35. L'histoire des dix petits lépreux
  36. Mortel quant à soi
  37. Ne fermons pas la porte
    au nez de notre avenir
  38. Négociations au sommet
  39. Notre seule cause d'espérer
  40. Partager...Multiplier
  41. Reconnaître le crucifié
  42. Sainte souffrance?!
  43. Sans te lasser, demande!
  44. Sous les crimes du Christianisme, la paille de la crêche
  45. Tenez bon, Il arrive!
  46. Tout, tout de suite!
  47. Une grâce bien méritée
  48. Une très belle apocalypse
  49. Un humiliant pardon
  50. Un roi sans divertissement
  51. Vocations de Passage
  52. Y-a-t'il une vie après la Loi?

 

Théologie

OEcuménisme
Éthique
Bible introductions
Bible prédications
Humeurs

Anthologie

SURTOUT QUE
PERSONNE NE SE FÂCHE!

 

- À quoi diable te vas-tu amuser?

- De quoi diable te mets-tu en peine?

- C'est que je vois que sans nécessité tu vas courir risque de t'attirer une venue de coups de bâton.

- Hé bien! C'est au dépens de mon dos et non pas du tien.

- Il est vrai que tu es maître de tes épaules et tu en disposeras comme il te plaira.

- Ces sortes de périls ne m'ont jamais arrêté, et je hais ces coeurs pusillanimes qui pour trop prévoir les suites des choses, n'osent rien entreprendre

Molière, Les fourberies de Scapin, Acte III, Scène 1

Bénir les Pacs?
Pourquoi pas!

Pour un accueil favorable par l'Eglise Réformée de France de cette nouveauté introduite dans l'État Civil de la République Française.

Bénir les Pacs?
précisions

"Lorsque le PACS sera voté et que j'aurai un compagnon,
daigneras-tu bénir mon union dans ton temple?
"
Réponse

Pourquoi
je ne signerai pas
«Bénis soient les Pacs »

Le débat sur les Pacs semble s'animer... et s'envenimer. Des camps et des clans se forment. Il y a déjà des morts sur le terrain. Que faire quand on ne se retrouve ni d'un coté, ni de l'autre, c'est-à-dire, par exemple, pour la famille, pour la fidélité conjugale et pour le Pacs.

Pourquoi
je ne signerai pas
l'« appel pour l'accueil
des gays et des lesbiennes
»

Bien sûr qu'il faut en parler. Mais rien dans la discipline de l'ERF, ni dans les statuts de nos associations cultuelles n'exclut qui que ce soit en raison de ses tendances sexuelles. Ça devrait suffire, non? Quant à agréer des candidats au ministère pastoral engagés dans une relation homosexuelle, pourquoi pas, mais à quelles conditions? Les mêmes que pour tout le monde.

Théologie

OEcuménisme
Éthique
Bible introductions
Bible prédications
Humeurs

Anthologie

 

ANTHOLOGIE

Quelques coups de coeurs,
quelques éclats de rire
quelques sourires
qui soutiennent ma théologie.

 

Un bon Job!

La théologie de Woody Allen